Beaucoup de gens parlent de la pleine conscience en ce moment. Mais il n’y a pas beaucoup de conversations sur ce que cela signifie réellement, sur la façon de commencer et, au-delà, sur la façon de maintenir une vie consciente lorsque l’anxiété, le stress, la peur, la dépression et le chagrin sont encore réels.

La première étape consiste à comprendre ce que signifie la pleine conscience. La pleine conscience est la capacité d’être pleinement présent, conscient de ce qui se passe, à la fois intérieurement et extérieurement, et de permettre à l’expérience d’être ce qu’elle est sans se consumer ou être trop réactif ou accablé par ce qui se passe autour de nous. Cette pratique apprend aux gens à vivre et à apprécier la vie telle qu’elle se déroule plutôt que d’attendre le « bon moment » ou de regarder la vie passer.

Cependant, une personne peut comprendre la pleine conscience et avoir l’intention de la pratiquer, mais si elle n’a pas une compréhension plus profonde d’elle-même, ne pratique pas l’acceptation de façon régulière, ne prend pas la responsabilité de ses expériences et n’applique pas continuellement ce qu’elle sait, il sera difficile de maintenir une vie pleine de conscience. J’ai donc mis au point une formule facile, appelée « Les quatre magiciens », pour aider à expliquer les principes clés de la pleine conscience et la façon de les mettre en pratique :

 Sensibilisation

La conscience est l’état d’être conscient de quelque chose. Etre conscient, c’est se concentrer sur ce qui se passe au moment présent, y compris la conscience du corps, la posture et la respiration. Ce principe permet à la personne de réfléchir et d’identifier les obstacles, les blocages ou les croyances qui l’empêchent de vivre le moment présent.

Comment le mettre en pratique : Vous pouvez pratiquer la prise de conscience quotidiennement en commençant simplement à prêter attention à vos pensées, sentiments, perceptions et réactions. Soyez attentif à toute tension dans votre corps et relâchez-la si nécessaire. Lorsque vous vous trouvez à la dérive vers le passé ou l’avenir, vous pouvez faire ce qui suit :

  1. Remarquez où se trouve votre attention.
  2. Reconcentrez-vous sur ce qui se passe dans le moment présent.

Cela peut être accompli en se concentrant sur vos sens à ce moment. Qu’entendez-vous, voyez-vous, sentez-vous, goûtez et sentez-vous ? Laissez vos sens vous guider vers le moment présent.

Acceptation

L’acceptation consiste à reconnaître une personne, un lieu, un processus, une expérience ou une condition sans tenter de la changer. C’est accepter quelqu’un ou quelque chose pour ce qu’il est sans essayer de contrôler ou de changer le résultat. Cela inclut également l’acceptation de soi et l’acceptation des événements de la vie passée.

Ce principe est important car, pour faire l’expérience de la vie dans le moment présent, il faut reconnaître ce qui est sous son contrôle par rapport à ce qui ne l’est pas. Beaucoup de gens passent beaucoup de temps à s’attarder sur les personnes, les lieux et les choses qui sont hors de leur contrôle, et à s’inquiéter de ce qui va arriver. Tout cela ne fait qu’interférer avec la capacité d’être présent.

Comment le pratiquer : Vous pouvez pratiquer l’acceptation au quotidien en reconnaissant quand vous essayez de contrôler quelqu’un ou quelque chose en dehors de vous et en vous abandonnant à ce qui est hors de votre contrôle. En faisant cela, vous remarquerez que vous commencerez à vous sentir mieux. En tant qu’humains, nous aimons avoir le contrôle.

Nous savons tous que nous ne pouvons pas changer quelque chose une fois que cela a été fait, ni prédire comment quelque chose sera, mais nous avons toujours le pouvoir de choisir comment nous réagissons et comment nous nous montrons.

Responsabilité

La responsabilité consiste à s’approprier quelque chose qui est en son pouvoir ou sous son contrôle. C’est répondre à ses erreurs et les posséder sans rejeter le blâme sur une autre personne, un autre lieu ou une autre chose. Rendre des comptes, c’est aussi examiner comment vous contribuez à vos expériences.

Comment la mettre en pratique : Vous pouvez commencer à pratiquer la responsabilité en vous tenant responsable de ce qui est fait, de ce que vous ressentez et de la façon dont vous réagissez. Une partie de la responsabilité consiste à vous permettre d’être vulnérable, ainsi qu’à être clair sur vos limites.

Action

L’action est le processus qui consiste à faire quelque chose. Il s’agit d’appliquer des compétences et de prendre des mesures qui vous aideront à avancer dans votre vie, à rester équilibré et à atteindre vos objectifs et vos rêves. L’action est ce qui vous aidera à naviguer à travers les facteurs de stress quotidiens et à revenir au moment présent lorsque cela est nécessaire.

Comment la mettre en pratique : Vous pouvez commencer à pratiquer l’action en créant des routines qui vous permettront de réussir et de vous sentir bien. L’idée est d’appliquer ce que vous savez, d’éliminer la procrastination et d’aller de l’avant avec ce que vous désirez, qu’il s’agisse de prendre du temps pour le yoga, de trouver un nouvel emploi ou d’avoir une conversation à cœur ouvert qui vous tient à cœur. Le plus important est de bien comprendre que vous seul avez la capacité d’agir en fonction de ce que vous voulez.

Bien sûr, ce ne sont pas les seuls moyens de mettre en pratique ces principes, mais plutôt un guide pour vous aider à commencer votre voyage intérieur. L’idée est d’être attentif à chaque instant et de vous recentrer sur le « ici et maintenant » autant de fois que nécessaire. La pleine conscience n’est pas quelque chose que nous faisons ; c’est un mode de vie. Tant que vous resterez fidèle à ces quatre principes, vous constaterez qu’il vous sera plus facile de vivre la vie telle qu’elle se déroule.


Leave a Reply

Your email address will not be published.